POUR LA PEAU SENSIBLE
FACE À LA VIE URBAINE

Micro-particules (PM), composants organiques volatiles (COV), métaux lourds… Face à cette pollution lilliputienne dans laquelle nous baignons quotidiennement, notre organisme est poreux.

Promiscuité, transports en commun, écrans tactiles… Nous multiplions les contacts avec une foule de micro-organismes et nous leur offrons, en moyenne, 250 occasions par jour d’atterrir sur notre visage1.

Alors, on abuse de savons, de nettoyants, de détergents… Pour se débarrasser des toxines, on use notre peau, on fragilise notre épiderme. Si la peau n’est pas sensible naturellement, elle le devient, obligatoirement.

UV, éclairage, lumière bleue... Nous exposons notre peau jour et nuit à un rayonnement nuisible. Plus rien n’est à prouver pour la lumière naturelle et des études sont en train de démontrer les méfaits de la lumière artificielle.

Les journées sont plus longues, les nuits sont plus courtes. On travaille tard mais on ne résiste pas à une vie sociale. Et quand on prend le temps de faire enfin une pause, c’est souvent avec de petits excès (alimentation, cigarette ou alcool)… Pas vraiment bons pour la santé, ni pour la peau !

Agressée à l’extérieur, asphyxiée à l’intérieur, la peau urbaine étouffe. Sa fonction barrière est altérée. Alors elle réagit - et mal ! - avec son cortège de désordres cutanés : hypersensibilité, teint terne, acné, déshydratation, vieillissement prématuré...

UNE NOUVELLE APPROCHE
DE LA PEAU SENSIBLE

Micro-particules (PM), composants organiques volatiles (COV), métaux lourds… Face à cette pollution lilliputienne dans laquelle nous baignons quotidiennement, notre organisme est poreux.

Promiscuité, transports en commun, écrans tactiles… Nous multiplions les contacts avec une foule de micro-organismes et nous leur offrons, en moyenne, 250 occasions par jour d’atterrir sur notre visage1.

Alors, on abuse de savons, de nettoyants, de détergents… Pour se débarrasser des toxines, on use notre peau, on fragilise notre épiderme. Si la peau n’est pas sensible naturellement, elle le devient, obligatoirement.

UV, éclairage, lumière bleue... Nous exposons notre peau jour et nuit à un rayonnement nuisible. Plus rien n’est à prouver pour la lumière naturelle et des études sont en train de démontrer les méfaits de la lumière artificielle.

Les journées sont plus longues, les nuits sont plus courtes. On travaille tard mais on ne résiste pas à une vie sociale. Et quand on prend le temps de faire enfin une pause, c’est souvent avec de petits excès (alimentation, cigarette ou alcool)… Pas vraiment bons pour la santé, ni pour la peau !

Agressée à l’extérieur, asphyxiée à l’intérieur, la peau urbaine étouffe. Sa fonction barrière est altérée. Alors elle réagit - et mal ! - avec son cortège de désordres cutanés : hypersensibilité, teint terne, acné, déshydratation, vieillissement prématuré...

Avec Dermina, nous rentrons dans une nouvelle ère de la dermo-cosmétique : au-delà de la nature de votre peau et de sa sensibilité, nous prenons en compte son environnement de vie.

 

Avec Dermina, nous rentrons dans une nouvelle ère de la dermo-cosmétique : au-delà de la nature de votre peau et de sa sensibilité, nous prenons en compte son environnement de vie.

La marque Dermina

UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA PEAU SENSIBLE

Micro-particules (PM), composants organiques volatiles (COV), métaux lourds… Face à cette pollution lilliputienne dans laquelle nous baignons quotidiennement, notre organisme est poreux.

Promiscuité, transports en commun, écrans tactiles… Nous multiplions les contacts avec une foule de micro-organismes et nous leur offrons, en moyenne, 250 occasions par jour d’atterrir sur notre visage1.

Alors, on abuse de savons, de nettoyants, de détergents… Pour se débarrasser des toxines, on use notre peau, on fragilise notre épiderme. Si la peau n’est pas sensible naturellement, elle le devient, obligatoirement.

UV, éclairage, lumière bleue... Nous exposons notre peau jour et nuit à un rayonnement nuisible. Plus rien n’est à prouver pour la lumière naturelle et des études sont en train de démontrer les méfaits de la lumière artificielle.

Les journées sont plus longues, les nuits sont plus courtes. On travaille tard mais on ne résiste pas à une vie sociale. Et quand on prend le temps de faire enfin une pause, c’est souvent avec de petits excès (alimentation, cigarette ou alcool)… Pas vraiment bons pour la santé, ni pour la peau !

Agressée à l’extérieur, asphyxiée à l’intérieur, la peau urbaine étouffe. Sa fonction barrière est altérée. Alors elle réagit - et mal ! - avec son cortège de désordres cutanés : hypersensibilité, teint terne, acné, déshydratation, vieillissement prématuré...

Avec Dermina, nous rentrons dans une nouvelle ère de la dermo-cosmétique : au-delà de la nature de votre peau et de sa sensibilité, nous prenons en compte son environnement de vie.

 

 

1 Manchester University, UK - 2010

 

NOS GAMMES INCONTOURNABLES


Gamme Sensélina

SENSÉLINA
PEAUX SENSIBLES




Gamme Atolina

ATOLINA
PEAUX SÈCHES OU TENDANCE ATOPIQUE




Gamme Hydralina

HYDRALINA
PEAUX SÈCHES